Premier’Acte Programmation se mobilise pour une démarche de développement durable, environnementale et zéro déchet

Photo d'un pot en métal réutilisable

Premier’Acte Programmation est une société coopérative participative (SCOP), fondée sur les principes fondamentaux de la responsabilité personnelle et mutuelle, la démocratie, l'égalité, l'équité et la solidarité. Elle compte aujourd'hui trois salariés associés et cinq salariés en tout.

L'adhésion à ces valeurs et l'abondement au capital social est proposé à chaque nouveau salarié, sans distinction ni discrimination fondée sur le sexe, l'origine sociale, l'allégeance politique ou la religion.

Dans une SCOP, tous les membres ont un droit de vote égal.

Dans une SCOP, les résultats comptables sont redistribués uniformément pour partie. Pour le reste, la SCOP abonde des fonds de réserves pour le développement des activités mais aussi pour pallier aux coups durs.

Dans une SCOP, il n'y a pas de dividende, des "ristournes" sont prévues pour rémunérer éventuellement les parts sociales mais Premier’Acte Programmation n'a pas jamais choisi cette éventualité.

Une SCOP ne peut pas être rachetée par un "grand" groupe ou par une autre entreprise. Elle appartient à ses salariés.

Une SCOP est en quelque sorte une entreprise qui contribue au développement durable par son respect de ses salariés et par sa démarche collective.

Photo d'une boite au lettre avec un autocollant "pas de pub"
Photo de plusieurs objets sur un plan de travail de cuisine. De gauche a droite : une carafe, une tasse en forme de licorne, une cafetière et une théière

Afin de concilier notre implication personnelle dans une démarche durable et notre vie dans l’entreprise, nous avons mis en place différentes actions dans l’optique d’une limitation de la surconsommation :

  • Au sein de l’agence, nous compostons et trions nos déchets, la réutilisation de papier pour faire nos brouillons fait partie de notre quotidien !
  • Notre boîte aux lettres affiche fièrement son autocollant « Stop pub ! ».
  • Nos locaux ne sont pas surchauffés : nous mettons des pulls (en plus, on aime bien tricoter, enfin pas tout le monde non plus) ! Nos radiateurs sont équipés de thermostats intelligents (des robinets thermostatiques pour les adeptes de la plomberie).
  • Pour la pause déjeuner : à chacun son mug, ses couverts, sa lunchbox et sa gourde réutilisable. Pas de machine à dosettes, nous utilisons une cafetière à piston avec du café bio et équitable et du thé bio en vrac assorti d’une grande théière.
  • Les produits ménagers sont réduits à l’essentiel et fabriqués maison !
  • Les fournitures de bureau sont réduites à l’essentiel également et prioritairement rechargeables.
  • Les impressions sont limitées et effectuées sur papier recyclé, par défaut en noir et blanc. Autant que possible, nous réutilisons le papier, en en faisant nos brouillons ou en réimprimant sur le côté resté blanc. Nous privilégions les vidéoprojections durant les réunions, plutôt que des tirages papier individuels : chaque participant peut avoir accès au document original sous format informatique (.pdf).
  • Nous limitons le remplacement du matériel pour augmenter sa durée de vie et préserver les ressources.
  • Nous supprimons régulièrement les anciens courriels de nos boîtes mail et nous nous désabonnons des mailing-listes inutiles.
  • Nous privilégions le train pour effectuer nos déplacements professionnels dès que cela est possible.
  • Nous impliquons de plus en plus nos clients dans notre démarche en leur suggérant de réaliser certaines réunions par téléphone ou visio-conférence afin de limiter les déplacements motorisés générateurs de pollution.

Toutes ces dispositions nous permettent de travailler dans les meilleures conditions et de préserver notre santé au travail, tout en prenant soin de notre belle planète.